[…] L’ancienne estimation du site, le goût de l’ensoleillement, le sens de l’orientation, la nécessité de la végétation, etc.  perdront leur caractère bucolique,  voire  hygiéniste,  ce degré de promiscuité avec les détails d’un  paysage étant  oublié au profit d’une conscience survolée du lieu. De la même manière que tous les prétendus « milieux naturels » de l’homme se sont révélées n’être que le reflet  de  superstitions primitives, le goût de l’agreste apparaitra finalement comme  une survivance de l’antiquité. […]

Paul Virilio, février 1966, in : 1 La fonction oblique, architecture  principe/ Les éditions de l’imprimeur1997.