31 octobre 2013

A MEDITER . . .

[…] L’ancienne estimation du site, le goût de l’ensoleillement, le sens de l’orientation, la nécessité de la végétation, etc.  perdront leur caractère bucolique,  voire  hygiéniste,  ce degré de promiscuité avec les détails d’un  paysage étant  oublié au profit d’une conscience survolée du lieu. De la même manière que tous les prétendus « milieux naturels » de l’homme se sont révélées n’être que le reflet  de  superstitions primitives, le goût de l’agreste apparaitra finalement... [Lire la suite]
Posté par ARCHIarchis à 09:07 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 octobre 2013

PREMIER GRAND PRIX D'URBANISME EN 1959

A quelques temps d’intervalle, j’ai lu 2 livres d’architectes narrant leurs souvenirs. Le premier, lors de ce mois d’août 2013, de Charles DELFANTE, Souvenirs d’un urbaniste de province, éditions du Linteau, paru en  2010.  Le second, ces  jours-ci, de Georges CANDILIS, Bâtir la vie, un architecte témoin de son temps, édition infolio, paru en 2012. Ces deux architectes ont travaillé sur la même opération de l’extension de  Bagnols-sur- Cèze, années 50 ; commune qui est passé de 5 000 habitants en 1956... [Lire la suite]
Posté par ARCHIarchis à 08:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]